Construction : les dimensions courantes du bois

18

Dans la construction de bâtiments, plusieurs matériaux sont utilisés par les ingénieurs. Parmi eux figure le bois qui peut se présenter sous différentes configurations. Chacune de ces formes possède des dimensions bien précises qui la rendent adéquate pour une tâche donnée. Cependant, certaines dimensions de bois sont plus utilisées que d’autres. Voici les dimensions de bois les plus employées en construction.

Les dimensions des bois de grande épaisseur

Généralement, les bois sont classés par catégorie, des plus épais au moins épais. Ainsi, la première classe est celle des dimensions de grande épaisseur. Elle regroupe les sections de bois telles que :

A lire en complément : Comment installer une cuisine à l’Américaine ?

  • la poutredont l’épaisseur et la largeur varient entre 150 et 250 mm ;
  • le madrierqui a une épaisseur comprise entre 80 et 100 mm pour une largeur variant de 100 à 250 mm ;
  • le chevron qui est une version plus réduite de la poutre avec 50 à 100 mm d’épaisseur et de largeur ;
  • le bastaingqui possède une épaisseur de 50 mm sur 80 à 250 mm de largeur ;
  • l’ossature qui a 45 mm d’épaisseur pour une largeur de 95 à 220 mm.

Pour chacune de ces sections de bois à grande épaisseur, une forme d’usage est attribuée précisément. La poutre est utilisée comme pilier de fondation pour soutenir les bâtiments. Le chevron est une forme de pilier secondaire qui soutient les voliges. Le madrier est le bois principal de montage d’une toiture, tandis que le bastaing en est le secondaire. L’ossature est une section de bois qui joue le rôle de support pour un ensemble. Elle définit généralement le squelette du bâtiment.

Les dimensions de moyennes et petites épaisseurs

La seconde catégorie des dimensions les plus courantes de bois est celle des bois de moyenne et petite épaisseurs. Parmi les différentes sections de bois de cette catégorie, nous pouvons citer :

A lire aussi : Prix de l'isolation intérieure au m² en 2022

  • le tasseauqui mesure 18 à 40 mm d’épaisseur et de largeur;
  • la voligequi n’a que 18mm d’épaisseur, pour 80 à 250 mm de largeur;
  • la planche, elle mesure entre 27 et 32 mm d’épaisseur avec 80 à 250 mm de largeur;
  • la lambourdeayant 40 mm d’épaisseur pour une largeur qui varie entre 80 et 250 mm;
  • le couvre-joint dont l’épaisseur varie de 18 à 27 mm pour une largeur comprise entre 40 et 50 mm.

Chacune des sections de bois de ces dimensions a un rôle qu’elle joue dans la mise sur pied d’un logis. Ainsi, le tasseau sert de soutien aux extrémités des sections de bois plus fines (tablette par exemple). En ce qui concerne la volige, elle représente un support de fixation pour des ardoises. Elle permet de réaliser les finitions d’une toiture. La planche quant à elle est la section consacrée au plancher des bâtiments en bois. Pour ce qui est de la lambourde, elle est la section de bois qui sert de support à la planche dans la construction des parquets. Pour finir, le couvre-joint est utilisé pour couvrir le joint des planches de parquet. Il sert également à augmenter la tenue et la résistance de l’ensemble du bâtiment.