Les rondelles : éléments clés pour la protection et la répartition des charges dans les assemblages

57

Les rondelles sont des éléments d’assemblage qui servent à protéger les surfaces des pièces à associer et pour égaliser la répartition des charges. Quels sont les différents types de rondelles ? Comment choisir la bonne rondelle ? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les rondelles.

Les différents types de rondelles et leurs utilisations dans les assemblages mécaniques

Les rondelles plates sont les plus fréquemment utilisées, car elles offrent une répartition des charges de manière uniforme pour protéger au maximum les surfaces.

A découvrir également : Quelles sont les normes à respecter pour un garde-corps ?

Les rondelles Grower sont utilisées lorsqu’un serrage renforcé est nécessaire. Les rondelles Belleville sont aussi le choix idéal lors qu’un assemblage nécessite une forte résistance, alors que les rondelles frein sont utilisées pour éviter que les écrous et les boulons se desserrent.

Les rondelles en caoutchouc sont nécessaires pour atténuer les vibrations et les sons dans les montages mécaniques. Les rondelles Z ont, quant à elles, la fonction de répartir la charge sur une surface plus élargie. Pour les rondelles de sécurité, elles sont utiles pour prévenir le desserrage ou la chute des pièces. Les rondelles d’étanchéité sont indispensables pour éviter les fuites de liquide ou de gaz dans les assemblages.

A voir aussi : Bicarbonate de soude : le meilleur allié pour le nettoyage des toilettes

Les rondelles filetées sont nécessaires pour la fixation des écrous et des boulons sur des surfaces filetées. Les rondelles fibre ont pour fonction de répartir la charge et de protéger les surfaces. Les rondelles de nylon sont destinées à préserver les tubes contre l’usure et les détériorations.

Les rondelles carrées sont réservées aux assemblages des constructions en bois, alors que les rondelles rondes sont destinées à la construction en bois intérieur. Les rondelles en acier inoxydable, en acier, en nylon, en laiton et en aluminium sont choisies en fonction des besoins de l’assemblage. Les rondelles autobloquantes assurent la fixation des écrous et des boulons pour qu’ils ne se desserrent pas.

Les rondelles en plastique servent à protéger les surfaces. Les rondelles cuvette, quant à elles, offrent une surface d’appui pour les têtes de vis ou d’écrous. Les rondelles éventail sont conçues pour répartir la charge sur une zone plus étendue. Les rondelles éventail sont utilisées pour les assemblages qui requièrent une forte capacité de serrage et une capacité d’absorber les vibrations. Les rondelles de calage sont utiles pour ajuster la hauteur ou l’écartement des pièces dans les assemblages. Pour en savoir encore plus sur les rondelles, visitez le site https://www.fabory.com/fr/Fixations/Rondelles-%26-anneaux/c/0110.

Quels sont les critères à prendre en compte pour sélectionner la rondelle la plus adaptée ?

Le choix d’une rondelle appropriée dépend de plusieurs paramètres importants tels que :

  • La charge ;
  • Le diamètre ;
  • L’épaisseur de la vis ou de l’écrou ;
  • La structure de la surface à préserver.

Il est généralement conseillé d’utiliser une rondelle dont la taille est légèrement supérieure à celle de la vis ou de l’écrou, afin de garantir une répartition homogène de la charge.

Il est aussi important de choisir une rondelle qui convient à la composition de la surface à protéger : une rondelle en caoutchouc est par exemple le choix idéal pour les surfaces plus sensibles, tandis qu’une rondelle en acier serait plus appropriée pour les surfaces métalliques.