Comment doser du Béton et du Mortier ?

273
dosage du mortier

Fissures du mur, infiltrations d’eau, écroulements de la construction… sont les conséquences d’un mauvais dosage du béton ou du mortier. Il est donc très important de respecter les dosages de ces éléments lors des travaux de construction. Cela revient à bien mesurer la quantité d’eau, de sable, de ciment et de gravier à mélanger. Pour plus d’informations, lisez ce qui suit.

Le dosage du mortier

La durabilité de toute construction dépend non seulement de la qualité des matériaux utilisés, mais aussi du savoir-faire des ouvriers. Un bon dosage est donc primordial.

A voir aussi : IPN : quel impact sur la portée des murs porteurs ?

La formule à suivre

Pour réaliser un bon dosage du mortier, vous devez, pour une dose de ciment, prendre trois quantités de sables et le tiers d’une quantité d’eau. C’est l’application de la formule 1, 3, 1/3.

Pour 1 min 3 s de mortier, vous aurez besoin de 400 kg de ciment et 1400 kg de sable. Par exemple pour la réalisation d’un mur de 50 min 2 s vous allez avoir besoin d’un mètre cube de mortier.

A lire en complément : Peindre des plinthes : nos conseils

Alors, avec un sac de ciment de 25 kg et 10 litres d’eau, vous pouvez obtenir environ 100 litres de béton. Toutefois, la quantité d’eau peut varier en fonction des spécificités de votre chantier.

Notez qu’un mortier trop sec devient non compact, non homogène et manque de résistance. Lorsqu’il est trop humide, il devient poreux et présente un retrait important lors de l’assèchement. Faites donc très attention lors du dosage.

La procédure de dosage du mortier

Commencez par mélanger le ciment et le sable en les retournant plusieurs fois jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement homogène. Faites un cratère, puis versez-y de l’eau en laissant 1/3 de côté et mélangez vigoureusement. Rajoutez enfin l’eau qui reste tout doucement pour obtenir une pâte bien boueuse. Votre mortier est prêt.

Lorsque vous prévoyez de grands travaux, toute une maison à crépir par exemple, il est conseillé d’utiliser une bétonnière. Le travail se fait plus facilement et le résultat est meilleur. La pâte est plus homogène et plus compacte.

Le dosage du béton

Pour le dosage du béton, cela se fait en « volumes ».

La formule à suivre

Pour 1 volume de ciment, il vous faut 2 volumes de sable, 3 volumes de gravier et un demi-volume d’eau. C’est la « règle 1, 2, 3 » qui est utilisée.

Pour des fondations, la règle 1, 2, 3 est remplacée par la règle 1 volume de ciment pour 2,5 volumes de sable et 3,5 volumes de gravier.

Ces quantités fonctionnent, quel que soit votre volume. Pour 1 min 3 s de béton de fondation, le besoin en ciment est de 300 kg, 720 kg de sable et 1165 kg de graviers.

Le bon béton devra être mou, mais sans être liquide. Il ressemble davantage à une pâte légèrement collante qu’à un liquide.

La procédure du dosage du béton

Tout démarre par le mélange des constituants à sec. Commencez par les gravillons, ensuite le sable et enchaînez avec le ciment. Creusez un cratère au sommet du tas et versez-y les 2/3 de la quantité d’eau prévue.

Imprégnez progressivement le mélange en faisant ébouler les bords intérieurs du cratère dans l’eau à l’aide du dos de la pelle. Bien retourner pour bien mouiller le mélange. Brassez le mélange en versant progressivement le reste d’eau, jusqu’à l’obtention de la consistance conseillée.

Si c’est la bétonnière que vous utilisez, allumez-la. Par la suite, versez-y le gravier, la moitié du sable prévu, la moitié de l’eau et laissez ces premiers ingrédients bien se mélanger. Ensuite, ajoutez le ciment, le reste du sable et enfin versez l’eau entre temps mise de côté. En quelques secondes, votre béton est formé. Il ne doit être ni trop liquide ni trop onctueux.