Plaque de protection murale pour poêle à bois brico dépôt : un must-have pour votre sécurité

62

Lorsque les températures commencent par descendre, l’on pense irrémédiablement à chauffer la maison. Chose tout à fait normale. C’est pourquoi plusieurs personnes optent pour les plaques de protection murale. Vous souhaitez avoir une plaque de protection murale pour poêle et vous voulez savoir en quoi elle vous sera indispensable. Cet article vient à point nommé, répondre à votre préoccupation. Retrouvez-y ce qu’il faut prendre en compte pour faire un bon choix et pourquoi opter pour la plaque.

Plaque de protection : c’est quoi et comment le choisir ?

Il est important de savoir ce que c’est qu’une plaque de protection et à quoi elle pourrait servir. Cependant, il ne suffit pas d’avoir des informations sur cette dernière pour opérer un choix.

A lire en complément : Eclairage pour le salon : nos conseils

Qu’est-ce qu’une plaque de protection ?

La plaque de construction est un matériel utilisé généralement pour réchauffer une maison lors des saisons particulières. Elle vous donne de vous sentir entièrement en sécurité chez vous. C’est une occasion pour vous de bénéficier de la chaleur de votre maison en toute liberté.

Vous devez, avant toute chose, savoir que la plaque de protection murale est d’une grande importance. Elle permet de protéger votre mur contre le rayonnement du poêle à bois. Ce faisant, le mur de votre maison garde sa teinture et sa splendeur des jours heureux. Même lorsque la plaque est : posée au sol, elle évite qu’un incendie ait lieu. Quoi de plus sûr que d’être en sécurité chez soi ?

A lire en complément : Le coût de la pose de carreaux au m2

Comment faire le choix de la plaque de protection ?

Pour faire le choix de votre poêle, vous devez être très attentif. Vous devez bien observer les dimensions de la plaque de protection et sa forme. Votre choix doit se faire en fonction de vos goûts et vos préférences. Que votre plaque de protection soit ronde, carrée ou rectangulaire, cela ne dépendra que de vous et de l’emplacement prévu. Aussi, vous devez prendre en compte le matériau. La plaque de protection poêle doit être à même de résister à la chaleur et au feu. C’est pourquoi le matériau utilisé pour la conception de la plaque doit être sérieusement sélectionné.

L’acier grâce à sa résistance aux chocs et à la déformation est fortement conseillé. Sa durabilité est son grand atout. Il en est de même pour le verre trempé, très utilisé dans la conception des plaques de protection. Ce matériau est d’une résistance très forte à la température. De plus, elle représente par la même occasion un objet de décoration dans la maison. Par ailleurs, du point de vue esthétique, vous pouvez opter pour les plaques de protection en acier. Ils vous permettront de vous réchauffer.

Plaque de protection murale pour poêle : avantages

Il n’est plus besoin de mentionner que la plaque de protection pour poêle à bois est d’une importance capitale. En effet, la plaque de protection n’a besoin d’aucun travail. Son utilisation est très facile au point où vous pouvez le faire vous-même. En réalité, elle protège le mur contre le rayonnement du poêle à bois. Ce faisant, elle évite les dépôts de poussières carbonisées susceptibles de le ternir. Aussi, elle constitue un élément de décoration très important pour la maison.

Par ailleurs, la plaque murale pour poêle à bois réduit une certaine distance entre le mur et le poêle. Ceci n’est possible que lorsque la plaque prend la forme d’un écran thermique ou d’une paroi ignifuge. De même, lorsque le poêle se trouve devant une paroi combustible sans protection, un phénomène se produit. Dans ces conditions, la plaque de protection réduit la paroi à 1,5 fois le diamètre du conduit. Toutefois, elle prend la peine de respecter un minimum de 20 cm. Ainsi, pour un conduit de 20 cm, l’on conseille de passer de 60 à 30 cm.

Différents types de plaques de protection

Il existe plusieurs types de plaques de protection pour poêle à bois. Elles peuvent être en acier, en silicate de calcium ou encore en aluminium. L’acier est d’une grande durabilité et qui résiste aux chocs et aux déformations.

Le silicate de calcium, lui, présente une très faible conductivité thermique lui permettant de résister dans le temps. L’aluminium bien que solide est aussi léger et facile à manipuler. Ces différentes plaques sont résistantes à la chaleur et au feu.