Comment traiter l’eau d’une piscine autoportée ?

1

Même s’il est plutôt sommaire, l’entretien d’une piscine autonome doit être effectué régulièrement comme pour tout type de piscine.

A lire en complément : Comment poser une piscine acier ?

Piscine autoportante au Poolstar.

Lire également : Comment calculer des m3 en kWh ?

Entretien d’une piscine autoportante

En raison de son faible coût et de sa facilité d’installation, on pense souvent qu’une piscine autonome n’a pas besoin d’entretien. Cependant, il est essentiel, au risque de se retrouver avec de l’eau verdâtre après quelques semaines seulement.

Comment entretenir votre piscine ?

L’entretien d’une piscine autonome dépend largement de sa taille. Pour les modèles plus petits, il suffit d’enlever les feuilles et les insectes à l’aide d’une épuisette et d’ajouter un traitement à l’eau (souvent vendu avec) si nécessaire.

Pour plus de modèles imposants, nous pouvons installer un système de filtration qui permet d’aspirer les déchets humains (peaux mortes, cheveux, cheveux…) ainsi que les insectes et les déchets végétaux. L’idéal est de faire fonctionner la filtration deux heures le matin pour que l’eau soit propre lorsque vous voulez vous baigner, puis deux heures pour éliminer les déchets accumulés pendant la journée.

Les comprimés de chlore peuvent également être utiles pour éliminer tous les germes. Pour ce faire, il faut d’abord effectuer un traitement de choc au début, puis un traitement normal par la suite. Si vous optez pour cette solution, n’oubliez pas de vérifier le niveau de chlore quotidiennement. Pour mieux distribuer le chlore, le diffuseur peut être allumé en même temps que le système de filtration.

Hivernage et mise en route

L’avantage d’une piscine autoportante est qu’elle peut être stockée très facilement en raison de l’absence de structure métallique. Il est également essentiel de ne pas le laisser dehors tout l’hiver car la structure risque de s’user et l’eau, si elle n’est pas traitée, endommagera les murs. En ce qui concerne la restauration, il vous suffit de contrôler et d’ajuster le pH (qui doit être compris entre 7,2 et 7,5), puis de démarrer la filtration pendant au moins 24 heures avant de pouvoir y nager.

LISEZ ÉGALEMENT…

Quels sont les secrets de l’équilibre hydrique pour bien commencer la saison ?

Analyser l’eau de piscine

5 choses à savoir sur le pH de l’eau de votre piscine

Traitement de choc pour la piscine : mode d’emploi