Peindre des plinthes : nos conseils

597
plinthes

La peinture aide à donner vie à votre cadre intérieur. C’est en raison de cela que les sols, murs et bien d’autres surfaces sont peints. Les plinthes peuvent aussi être peintes, mais cela demande une méthodologie pour la réalisation de cette opération. Voici quelques directives à suivre pour peindre des plinthes.

Le choix des couleurs

Cette étape est capitale et révélera en majorité vos goûts. La règle de base consiste à tenir compte de la couleur du sol et celle du mûr. Les plinthes peuvent servir de transition entre le sol et les murs. Dans ce cas, vous pouvez, dans un premier temps peindre les plinthes avec une couleur plus sobre que celle des murs.

A découvrir également : Installation de volets roulants : pourquoi contacter un professionnel ?

Vous pouvez également peindre les plinthes avec la même couleur que le mûr. Cela rend les plinthes plus discrètes. Mais ne faites jamais de peindre vos plinthes de même couleur que le sol.

Cela provoque souvent une illusion. Si vous souhaitez tenir compte de la couleur du sol, comparez-la à celle des murs. Si celle du sol est plus foncée que celle du mur, optez pour une couleur de plinthe claire. Par contre, si le sol a une couleur plus claire que le mur, préférez des plinthes plus sombres.

A découvrir également : Comment affuter un foret ?

Préparez la surface à peindre

Qu’il s’agisse d’un nouvel appartement ou d’un ancien, ne négligez pas cette étape. Elle permet de vous faciliter le travail.

Celle-ci vous rassure aussi du fait que la peinture pourra véritablement adhérer. Préparez la surface, consiste à la débarrasser de toute poussière et de toute zone pas lisse. S’il s’agit de plinthes ayant déjà été peintes, cela aidera à effacer l’ancienne couleur.

D’entrée, nettoyez la partie avec du papier en verre. Débarrassez-vous de la poussière également. N’hésitez pas à employer de l’eau et du savon de vaisselle pour vous assurer que toute la surface est propre. Laissez sécher et assurez-vous qu’aucune tâche ne s’y colle.

Protégez les bords

Les plinthes étant entre le mur et le sol, il faudra veiller à ne pas tacher ni le mur ni le sol au moment de peindre les plinthes. Pour cela, il faudra protéger ces deux surfaces.

Pour le sol, placez un drap pouvant couvrir toute la partie en contact avec les plinthes. Le drap pourra recevoir toute la peinture qui pourrait tomber en direction du sol, au cours de votre travail.

De même, placez du ruban adhésif au niveau de la limite de la peinture du mur. Cela vous permet de ne pas faire déborder votre peinture.

Commencez la peinture

La zone de travail étant bien délimitée, vous pouvez vous mettre au pinceau. Trempez le tiers des poils de votre pinceau dans la boîte et commencez à peindre.

Commencez par le haut et faites le passage par une section d’au plus un mètre de long. Lorsque vous finissez chaque mètre, repassez votre pinceau à l’endroit pour obtenir une bonne finition.

Vous pouvez remplir les plinthes en une couche de peinture comme en deux. Si vous décidez d’en faire deux, laissez la première sécher d’abord.

Retirez le matériel de protection

Une fois que vous avez terminé le remplissage, vous pouvez déjà retirer le drap de protection du sol. Faites-le délicatement et par le point de jonction avec les plinthes.

N’attendez pas que la peinture des plinthes sèche totalement avant de retirer le ruban adhésif. En retirant le matériel de protection, soyez attentif et ne touchez pas la peinture des plinthes. Cela pourrait se faire remarquer après le séchage.

Choisissez le bon type de peinture

Choisir le bon type de peinture est crucial pour obtenir un résultat satisfaisant. Vous pouvez opter pour une peinture acrylique, qui sèche rapidement et est facile à nettoyer. Elle convient parfaitement aux plinthes en bois ou en PVC.

Si vous avez des plinthes en métal, vous pouvez utiliser une peinture spéciale antirouille pour éviter que la surface ne rouille avec l’humidité. Pour les plinthes anciennes, privilégiez les peintures à l’eau sans solvants qui respectent leur patine d’origine. N’oubliez pas de bien mélanger votre pot de peinture avant usage. Cela permettra d’uniformiser sa texture et sa couleur.

Vous devez prendre le temps nécessaire afin de choisir la bonne qualité ainsi que le bon type de peinture selon vos besoins. Une fois cela fait, passez maintenant au choix des outils nécessaires qui vous permettront d’appliquer cette dernière sur vos plinthes comme un professionnel !

Appliquez une seconde couche pour un résultat optimal

Une fois la première couche de peinture appliquée et sèche, vous pouvez passer à l’application d’une seconde couche. Cela permettra d’avoir un rendu optimal et uniforme sur vos plinthes.

Assurez-vous que la première couche est bien sèche avant d’appliquer la seconde. Si elle ne l’est pas, cela risquerait de créer des marques et des bosses sur votre surface. Après avoir vérifié que tout est sec, utilisez toujours les mêmes outils pour éviter toute différence de texture ou de couleur entre les deux couches.

Appliquez doucement une fine couche en partant du haut vers le bas avec un pinceau plat ou un rouleau selon votre convenance. Faites attention aux coins ainsi qu’aux bords difficiles à atteindre pour une bonne finition professionnelle.

Laissez sécher cette seconde couche pendant au moins 24 heures avant d’utiliser les plinthes normalement afin de garantir leur durabilité dans le temps. Il faut éviter d’utiliser des matériaux inflammables comme la peinture et aérer régulièrement son espace de travail pour éviter tout risque lié aux émanations toxiques qui peuvent être nocives pour notre santé.

En suivant ces conseils simples mais importants, vous réussirez sans difficulté à donner une nouvelle vie à vos plinthes en leur offrant une élégance moderne !

Travaillez dans de bonnes conditions

Le travail de peinture peut être fastidieux et fatigant, mais vous devez travailler dans les bonnes conditions pour assurer un résultat final optimal. Vous devez disposer d’une surface plane sur laquelle vous pouvez travailler confortablement. Cela permettra non seulement de faciliter le travail, mais aussi d’éviter toute douleur au niveau du dos ou des jambes causée par une mauvaise posture.

N’oubliez pas aussi que la lumière joue un rôle crucial dans le processus de peinture. Travailler à l’intérieur avec une lumière naturelle ou artificielle suffisamment forte pour distinguer clairement les couleurs et nuances aidera à éliminer tout risque d’erreur lors du choix des teintures ou vernis.

Assurez-vous que votre espace soit bien ventilé pour évacuer toutes les vapeurs toxiques qui peuvent causer des problèmes respiratoires. Si possible, utilisez une échelle plutôt qu’un tabouret pour avoir accès aux plinthes plus hautes sans forcer vos bras et votre dos à atteindre certains angles difficilement accessibles.

Pour protéger vos mains ainsi que tous les objets dans la pièce contre les taches accidentelles, portez toujours des gants jetables avant chaque manipulation et recouvrez tout ce qui se trouve autour (meubles, livres, etc.) avec des bâches ou des sacs en plastique. Prévoyez suffisamment de temps pour réaliser chaque étape dans les meilleures conditions possibles sans vous précipiter.

En suivant ces conseils simples mais importants, vous pouvez être sûr que votre projet sera réussi et que vos plinthes seront aussi belles qu’elles le méritent !

Entretenez vos plinthes pour les conserver en bon état

Maintenant que vous avez peint vos plinthes, votre travail ne s’arrête pas là. En effet, il faut maintenant les entretenir régulièrement pour les conserver en bon état et éviter qu’elles ne se dégradent rapidement.

Le premier conseil est de nettoyer régulièrement vos plinthes avec un chiffon doux et humide ou une éponge non abrasive. Évitez d’utiliser des produits chimiques agressifs qui peuvent endommager la surface de la peinture. Si vous devez utiliser un produit spécifique, vérifiez toujours qu’il est compatible avec le type de peinture utilisé pour vos plinthes.

Si vous remarquez des traces ou des taches sur vos plinthes, n’hésitez pas à les nettoyer immédiatement pour éviter que cela ne devienne plus difficile à enlever par la suite. Vous pouvez aussi appliquer une couche supplémentaire de vernis incolore sur les zones exposées aux frottements afin d’éviter l’usure prématurée.

Si vous souhaitez rénover complètement la couleur de vos plinthes après quelques années, pensez à bien poncer légèrement avant d’appliquer une nouvelle couche de peinture pour obtenir un résultat uniforme et durable.

En suivant ces simples conseils d’entretien au quotidien ainsi qu’en prenant soin d’examiner périodiquement l’état général de vos plinthes, vous pouvez être sûr que celles-ci resteront intactes pendant longtemps !