Quelle différence entre compost et fumier ?

1

C’est officiel, le printemps est de retour, tout comme la saison du jardinage ! Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un grand terrain ou d’une petite jardinière sur votre balcon ou votre terrasse, savez-vous comment utiliser au mieux ces matières organiques ? Voici nos conseils tout droit sortis du terrain !

Le compost, la deuxième vie de vos déchets

Lire également : Où jeter les restes alimentaires ?

Avec ses récipients bon marché et de plus en plus esthétiques que l’on trouve dans les magasins de bricolage et les jardineries, faire de votre compost est un véritable bonjour. En empilant des déchets organiques (pelures de pommes de terre, tas de feuilles mortes, etc.), ainsi que du pain sec ou du marc de café, il est très facile de composer son propre engrais.

Quelle utilité ? Mélangé au sol, il améliore considérablement la qualité du sol en renforçant son stock d’humus. En ajoutant du compost à votre potager, au pied des arbres et des plantes, le sol devient plus fertile et les pousses plus vigoureuses. C’est un véritable remède « énergisant » après la période de gelées.

Lire également : Comment fabriquer un emballage en carton ?

C’est bon à savoir. Soucieux de ne pas empoisonner le sol et les eaux souterraines, de nombreux hôtels de ville ont mis en place des opérations pour encourager leurs résidents à fabriquer leur propre compost. Renseignez-vous auprès de votre municipalité, vous pourrez peut-être obtenir un collecteur à moindre coût et obtenir de bons conseils pour son entretien.

Chaque plante a sa terre

Il n’est pas facile de se retrouver dans la jungle des gazon car on peut en trouver de toutes sortes et à tous les prix. Pour bien faire, il faudrait idéalement connaître les carences de vos plantes et opter pour un sol spécifique à chaque espèce. Dans le doute, par souci d’économie et d’espace, choisissez un sol dit universel qui aura le mérite de régénérer toutes vos plantations sans leur nuire. Un sol efficace favorise le naturel avec des engrais chimiques et est composé de tourbe blonde et brune, de compost d’écorce, d’argile et de fibres de bois.

Quelle utilité ? Si vos plantes (extérieures ou intérieures) en pot ou dans un réservoir ont l’air tristes, il est temps de rempoter. Cette action simple va permettre de régénérer le la terre et lui apporter sa part de minéraux essentiels. Parfait également pour planter une nouvelle plantation et lui donner ainsi un bon lit d’oligo-éléments. Cependant, veillez à ce que la saison idéale (printemps ou automne) soit idéale pour faire tomber et/ou gagner une plante différente selon les espèces.

C’est bon à savoir. Il n’est pas impossible de concocter son propre sol, mais cela prend du temps et une solide connaissance du jardinage. Il faudra alors composter exclusivement des feuilles d’aulne ou de frêne. Vos efforts seront récompensés et vous obtiendrez un sol beaucoup plus fertile que ceux que l’on trouve dans le commerce.

Engrais ancestral, fumier

Utilisés depuis des siècles pour nourrir la terre et favoriser la croissance de toutes sortes de plantes, il est possible de les obtenir sans vivre à proximité d’une ferme. Généralement dérivé des excréments de grands mammifères (chevaux, bœufs, vaches, porcs ou moutons), il est littéralement la litière d’animaux et une source inépuisable de contributions aux plantations.

Quoi ? utilisation ? Riche en azote, en phosphore et en potassium, il améliore la qualité du sol et donc la croissance et la résistance de vos plantes et de votre herbe. De plus, il favorise la régénération de l’humus dans votre sol. Cependant, tous les sols ne sont pas compatibles avec les différents types de sols et, à défaut d’être un jardinier expérimenté, seule une analyse du sol nous permettra de connaître ses carences et ses spécificités.

Bon à savoir. Il vaut mieux privilégier le fumier dont vous connaissez le régime alimentaire et les conditions agricoles. En bref, plus il est biologique et naturel, plus le fumier est efficace et respectueux de l’environnement.

Quel type d’engrais utilisez-vous pour booster votre jardin ? Quels sont vos trucs et astuces pour des plantations pleines de vie ? Dites-nous tout, le blog est là pour ça !