Comment poser une moquette avec double face ?

1

Apprenez à rouler facilement un tapis comme un pro. Suivez les étapes de cette feuille détaillée. Pas à pas, des conseils d’achat à la finition en passant par la coupe, le collage, le masquage et le rasage, évitez les pièges de la pose de tapis. Rapide et facile à réaliser, en suivant notre méthode, la pose de tapis sur un rouleau n’aura plus de secrets pour vous.

A lire aussi : Comment enlever de la moquette collée sur du béton ?

Comment poser un tapis roulant

Lire également : Comment se débarrasser d'un crépi ?

L’essence de cette fiche sur l’installation du tapis roulant : — Le site de pose de tapis nécessaire : — les consommables et les outils. — La préparation du site d’installation du tapis : comment enlever l’ancien tapis. — Découpe. — Conseils d’achat pour votre tapis. — Les 4 techniques d’installation. — Comment faire des accessoires de moquette. — Arrosage. — Finitions. Mais aussi : — Les différents types de tapis. — Les tapis et les allergies. — Les bienfaits du tapis.

L’installation de la moquette en carrelage fera l’objet d’un site distinct drap.

Requis pour le tapis de chantier

Les produits :

Tapis Colle à tapis ou adhésif double face selon la technique d’installation retenue L’apprêt de collage Les remplissages du sol si nécessaire pour traiter les fissures Le produit de décapage si nécessaire pour niveler

Les outils :

Ciseaux, cutter Une règle métallique Un mètre Un couteau à enduire Un aiguiseur, si possible une double lame Une spatule crantée si elle est placée avec de la colle.

Jetez un coup d’œil à ma sélection d’outils pour vous faciliter la vie en posant votre tapis

Préparez votre chantier de construction de tapis

Préparation du site d’installation de tapis

Videz la pièce

Le mot d’ordre est l’organisation, sans elle, pas de bon travail. Avant de commencer quoi que ce soit, il est impératif de vider la pièce sinon les travaux d’installation seront effectués. Il sera impossible de faire circuler et d’étirer correctement le tapis dans une pièce bondée. Vous allez éviter les accidents et les déçus. Prévoyez donc de déplacer les meubles et de vider les placards de tout ce dont vous pourriez avoir besoin. L’accès à la chambre sera refusé pendant les périodes de séchage de certains produits.

Retrait de l’ancien plancher

Dans de nombreux cas, il est essentiel de retirer l’ancien revêtement avant d’installer un nouveau tapis. Pourquoi ? Il peut être tentant de gagner du temps en éliminant cette étape de la remise en état du site. Même si le vieux tapis ou le revêtement de sol vous semble en bon état, rien ne dit qu’en dessous il est sain. Et qui veut vivre de la poussière accumulée depuis des années ? Procédez donc à l’enlèvement de l’ancien tapis en le déchirant par étapes. À l’aide d’un cutter, coupez les lamelles afin de les arracher plus facilement. Je vous conseille de porter un masque pour éviter de respirer la poussière et les résidus de vieille colle et de lunettes de construction pour protéger vos yeux. Réservez l’ancien tapis pour l’évacuation au dépôt des déchets . Grattez soigneusement toute trace de colle, pour cela, aidez-vous avec une spatule. Si la colle est très forte, utilisez un décapant de colle. Dans ce cas, envisagez de bien ventiler la pièce, si possible. Balayez votre sol, passez l’aspirateur sur le chantier et, si nécessaire, lavez-le en le rinçant abondamment à l’eau claire.

N’oubliez pas de démonter vos plinthes si possible (plinthes en bois) pour les refixer à la fin du chantier. Le tapis sera ensuite recouvert par les plinthes, ce sera un niveau de finition plus esthétique. Une fois ces opérations terminées, vérifiez la conformité du support sur quoi vous allez installer. Très souvent, on remarque des trous, des fissures, des bosses que l’on ne voyait plus ou que l’on avait oubliées au fil du temps. Il faut alors réparer le support, c’est le patch.

Le tranchage

Pour niveler les sols irréguliers ou endommagés par des fissures ou des irrégularités, un revêtement de nivellement est utilisé avant la pose d’un nouveau revêtement de sol. Il s’agit d’une poudre à base de ciment et d’autres composants, dans lesquels nous ajouterons de l’eau pour former une substance douce et lisse, telle qu’une bouillie de fruits. Consultez notre tutoriel sur la façon de faire les grillades.

L’épandage est facile à étendre, nous parlons d’un matériau auto-lissant. Après avoir versé le ciment de mise à la terre sur le sol, nous l’étalons avec un lisseur en acier inoxydable ou une raclette en caoutchouc en le lissant grossièrement. Ensuite, il s’auto-lisse afin d’obtenir une surface plane et plane. Après avoir attendu le temps nécessaire au séchage, vous pouvez poser un nouveau revêtement.

Attention avant tout à commencer par le bas de la surface à traiter pour éviter de piéger les deux pieds dans le revêtement. Étalez uniformément le ciment à grille en vous dirigeant vers la porte. Comme pour un revêtement, il est recommandé de préparer le nivellement, en bloquant le sol à traiter avec un apprêt d’impression adéquat. L’apprêt assure une prise en main parfaite lors du collage du tapis.

Lisez la suite Your Craftsman Consult le tutoriel sur les grillades au sol

Comment choisir son tapis

Achetez votre tapis

Prenez vos mesures pour acheter vos rouleaux de tapis et laissez une marge de 30 cm de plus que les dimensions de la pièce dans toutes les directions. Soyez prudent si vous avez des raccords à motifs.

Tenez compte des règles de pose de tapis suivantes pour éviter les revers esthétiques.

— fournir une connexion en face de la porte d’entrée, vous marcherez moins dessus. — De même, placez vos robinetteries à l’écart d’un passage régulier. — la direction des poils du tapis doit aller vers la lumière

Dessinez un plan de votre pièce avec des dimensions mur à mur. Présentez-le à votre concessionnaire qui pourra vous conseiller en fonction de l’emplacement des arrivées légères. Faites votre choix dans les bonnes dimensions. Cela peut vous faire sourire, mais combien de clients retournent chez leur concessionnaire pour admettre que le blé était trop court… soyez prudent à ce stade du calcul des surfaces !

Astuce ! Lorsque vous transportez votre tapis, veillez à ne pas plier le rouleau de tapis car les marques de plis resteront visibles. Un tapis cassé est un tapis en ruine. La seule solution consistera à placer les meubles aux endroits des plis afin de les cacher. Ne vous attendez pas à rattraper le retard en surchargeant de colle, c’est la structure même du tapis qui a été endommagée.

Les différents types de pose de tapis

L’installation de la moquette en rouleau

Lorsque les opérations de préparation ont été effectuées avec brio, il est temps de poser votre tapis . Prévoyez de dérouler le tapis sur le sol 24 heures avant l’installation choisie. Dépliez et centrez votre tapis, en laissant le surplus se répandre sur tout le périmètre de la pièce. Tirez le tapis du centre vers les murs pour le placer. Assiettez-le bien avec une maroufleur. Marquez le tapis le long des murs avec le côté non tranchant de vos ciseaux ou avec la pointe plate d’un gros tournevis.

Nous connaissons quatre types d’installation de tapis .

1. La pose libre

On dit que la première technique de pose de tapis est gratuite. Il s’agit d’une technique d’installation rapide. L’autoportante est pratiquée dans le cas de surfaces inférieures à 6 m². La pose de tapis se fait sans fixation. Pas de colle, pas de ruban adhésif, placez la bande sur le sol puis passez à l’arrosage . Voir le détail ci-dessous dans le paragraphe Comment couper le tapis ? Soyez prudent avec cette méthode : le tapis peut faire des plis, sans fixation. Pour un résultat efficace et durable, nous recommandons une installation double face

2. Installation double face

adhésif double face peut être appliqué pour des pièces jusqu’à 20 m². Pour ce type d’installation, vous devez dépoussiérer votre support avant toute autre chose. Pas de balai mais l’aspirateur, après quoi vous étirez des bandes de double bande sur la périphérie de votre pièce tous les 100 cm ainsi que sur les deux diagonales, d’un coin à coin. Dispersez votre tapis en prenant soin de laisser suffisamment de place en échange de plinthes. Dépliez la première moitié de votre housse à mi-chemin et retirez les protections du ruban adhésif double face. Appliquez cette moitié doucement, en lissant uniformément, pour éviter tout pli, frottez L’ soigneusement le tapis.

Le marouflage consiste à étirer les plis du tapis pour obtenir un ajustement parfait. Pour cela, nous utilisons un maroufleur. Le maroufleur est un outil spécifique, en plastique ou en métal, d’une largeur variable allant jusqu’à 50 cm. Cet outil rigide vous permettra d’étirer les plis du tapis. Pour ce faire, commencez par le centre de la pièce vers les murs, tout comme vous le faites pour chasser les bulles d’air d’un papier peint, d’un revêtement plastique adhésif ou d’un film à appliquer sur les fenêtres. Faites de même pour l’autre moitié. Vous pouvez maintenant passer à la tonte .

Voir ci-dessous pour des explications détaillées — comment couper le tapis ?

3. L’installation est collée au milieu

Au-dessus de 20 m² de surface, une pose collée est préférable et fortement recommandée. En ce qui concerne l’installation double face, l’installation collée au milieu nécessite une certaine préparation. Au milieu, on dit d’un matériau de pose ou de fixation, la colle à tapis, qui sera étalée ou appliquée sur toute la surface à traiter. Dépoussiérez bien le fond, placez votre tapis sur le sol. Retournez la moitié du tapis sur lui-même et appliquez la colle sur le sol à l’aide d’une spatule crantée ou d’un peigne cranté. Ce type d’outil permet de régler automatiquement l’épaisseur de la colle. Laissez la colle s’effacer pendant 10 à 15 minutes pour permettre l’évaporation des solvants qu’elle contient. Cela favorisera une meilleure prise en main et collera donc fortement votre tapis. Sinon, vous risquez de voir votre tapis glisser. Il va mal ou pire, il se déplacera des bords des murs et créer un manque de matériel pour vous. Ce n’est pas très cool, car il faut tout reprendre. N’oubliez pas de bien poser le tapis en le posant. Il ne vous reste plus qu’à vous raser — voir les explications ci-dessous — comment couper le tapis ?

Nettoyage : enlevez les déchets restants, mais ne passez pas immédiatement l’aspirateur car vous risquez de soulever partiellement le tapis et donc de le retirer. Laissez la colle à tapis faire son travail, le nettoyage sera pour plus tard !

4. La pose tendue

La pose tendue est réservée aux professionnels, elle est si complexe et fastidieuse. Cependant, c’est ce type de fixation qui a été utilisé avant l’arrivée des adhésifs et autres produits adhésifs. Le principe est de fixer des bandes d’encrage tout autour de la pièce. En fait, il s’agit de bandes de toile contenant des dizaines de petits clous comme des griffes qui seront donc cloués dans le sol généralement en bois. Il suffit alors d’étirer le dessous du tapis de laine, à l’origine, en utilisant un outil très spécifique poussé par la simple force des genoux pour saisir le tapis sur les bords et ainsi obtenir un étirement parfait. Pour les grandes tailles, les bandes ont été cousues sur place.

Techniques de coupe de

Comment découper le tapis ?

Arrosage : Comment faire des coupes de tapis le long des murs ?

L’effaceur arrive sur les lieux ! Le cisaillement de tapis consiste à couper l’excès de matériau. Il existe des rasoirs à tapis sur le marché. Jetez un coup d’œil à notre choix de matériau à la fin de la feuille. L’arroseur de tapis est très pratique, rapide et sûr. Comment utiliser l’arroseur ? Faites passer l’outil fermement le long du mur pour couper le tapis. Son angle de coupe libère une petite quantité de matière afin de bien coller au bord du mur. La cisaille garantit que vous effectuez des coupes nettes et droites. Vous n’avez pas d’effaceur ? Le cutter peut faire des affaires, mais faites attention aux coupes longues longueurs, elles sont moins précises !

Pour les coupes de coin, arrêtez de couper 15 cm avant le coin de la pièce de chaque côté. Retournez le tapis sur une planche de bois et finalisez les découpes à l’aide d’un cutter en suivant les lignes de coupe au verso.

Conseil : A Chaque coupe : tuyau, poteau, seuil de porte ou autre forme spéciale, n’oubliez pas de renforcer le collage . Ajoutez de la colle ou de l’adhésif double face pour une bonne tenue du tapis.

Comment faire les accessoires de moquette ?

Si une connexion à deux rouleaux est nécessaire, chevaucher les bords des 2 rouleaux de tapis l’un sur l’autre. La superposition doit être de 10 cm au minimum. Placez votre règle métallique sur les tapis superposés et coupez les deux couches à l’aide d’un cutter en utilisant le bord de la règle pour réaliser une connexion parfaitement droite. Retirez l’excès de tapis par le haut et le bas, les deux bandes restantes seront parfaitement connectées et presque invisibles. Pour une connexion impeccable, il est impératif d’utiliser un nouveau et pointu lame de coupe.

Finitions importantes

Placez une barre de seuil à la porte entre les différents revêtements. Cela protégera la coupe qui ne s’effilochera pas avec le passage fort. Lorsque vous placez votre barre de seuil, veillez à y insérer un trou avant dans la découpe afin que la vis ne traverse pas le tapis en la vissant. Sinon, vous risquez de déchirer les fils avec la vis et de détricoter tout votre tapis. Il est temps de reposer les plinthes pour une touche finale soignée en couvrant les coupes de tapis le long des murs.

Vos questions sur la moquette

Les différents types de tapis

Les tapis de sol sont regroupés en trois grandes familles qui sont respectivement :

le tissage des nappes touffetées (ou touffetées).

En fait, il s’agit de trois procédés de fabrication différents, qui s’appliquent à la fois à la laine et aux fibres synthétiques. Les plus vendus sont les tapis touffetés qui ont des qualités de tenue très élevées satisfaisantes.

Tapis tissé : la technique de fabrication est similaire à celle des tissus courants. Le tissage des fibres confère au revêtement une excellente tenue et une très bonne résistance. Tapis touffeté : on dit aussi « tufté » en traduisant le terme anglais qui désigne un mode de conception en cousant des touffes de fibres sur un dossier préfabriqué. L’adhérence de ces fibres se fait par enrobage de colle latex. Tapis collé : un procédé qui donne d’excellents résultats. Les tapis de ce type ont des poils maintenus par collage sur un dossier tissé. En règle générale, ce sont des couleurs unies.

Tapis et allergies… problèmes de santé

La moquette est souvent accusée d’être responsable d’une allergie parce qu’elle peut facilement accumuler de la poussière si elle n’est pas correctement entretenue. Ceci est en effet valable pour tous les types de sols, entretien insuffisant = manque d’hygiène… Une idée fausse courante est que les acariens en font leur terrain de jeu de prédilection, ce qui est peu probable si nous nous référons à cet article de l’ARCAA. Il explique que les acariens ont besoin d’humidité pour se développer, la moquette est un environnement plutôt sec.

Le remplacement moyen d’un revêtement de sol en France est de 8 ans. Cela est considérable, compte tenu des normes de santé et de sécurité actuelles. Il est important de savoir que deux personnes sur cinq rencontrent des problèmes respiratoires lorsqu’un tapis n’est pas correctement placé sur un plancher chauffant. Soyez donc attentif sur ce point et découvrez si votre logement est équipé d’un plancher chauffant. La dégradation thermique de la colle peut avoir des conséquences désastreuses sur votre santé.

Dans tous les cas, le mot d’ordre est le suivant : bien entretenir votre tapis par une aspiration régulière. De temps en temps, optez pour un nettoyage professionnel.

Le avantages de la moquette

Avec son côté confortable, le tapis est un excellent revêtement de sol capable d’absorber le bruit et d’effacer les irrégularités du sol. Des chambres, des salles de jeux, des salons, parfois même des pièces humides sont fournis. Il n’est pas rare de les trouver dans des bâtiments anciens des années 1980 aux années 2000. Et, le décor étant un éternel départ, le tapis est désormais de retour sur scène avec des matériaux faciles à entretenir.

Outils nécessaires pour poser le tapis

Un bon cutter

Choisissez votre cutter avec un manche solide. Soyez attentif au changement de lame. Cela doit être facile avec un système rapide et sécurisé.

Ce cutter sera un outil à acheter pour la plupart de vos chantiers de bricolage. Prenez-la de qualité professionnelle.

Adhésif pour tapis PERFAX

Pour les poses collées. Cette colle à tapis convient également

  • planchers en plastique
  • légume
  • sols et des revêtements en vinyle.

Adhère au béton, au ciment et au bois. Adhésif pour une adhérence renforcée. Convient pour le chauffage par le sol

Adhésif double face

Pour une pose de tapis double face. Bonne taille : 50 mm de large, le ruban adhésif double face assure une adhérence extra forte. Avec un design très solide, il convient aux sols très fréquentés ainsi qu’aux zones humides. Par exemple : salles de bains. Choisissez un produit qui respecte l’environnement.

Adhésif adapté à tous les types de tapis et de revêtements de sol en PVC Très facile à utiliser, un adhésif double face pratique peut être arraché à la main.

Pensez à « Peut être utilisé avec un chauffage par le sol »

Nos dernières publications

Facebook Pinterest YouTube

Derniers tutoriels et feuilles de bricolage