Quel plancher dans une cuisine ?

2

Vous construisez ou avez décidé de rénover votre maison ? Le choix du sol de la cuisine est donc essentiel pour plusieurs raisons : d’abord, parce qu’il s’agit d’un salon essentiel, mais aussi parce qu’il s’agit d’une pièce où l’on reçoit des invités. Il faut se sentir bien, chez soi, tout en résistant aux caprices d’un espace où l’on cuisine. Nous vous donnons quelques conseils pour choisir le sol de votre cuisine !

A lire aussi : Comment placer de la mousse acoustique ?

Les caractéristiques d’un sol idéal

La cuisine, tout en étant le cœur de la maison, est également exposée à diverses dégradations possibles, au fil des ans. Il s’agit notamment des éléments suivants :

A voir aussi : Comment nettoyer un sol plastique jauni ?

  • Dommages causés par
  • Dommages causés par la plomberie ou
  • le stockage Dommages causés par une utilisation intensive au fil

Par conséquent, lorsque vous choisissez un revêtement pour le sol de la cuisine, plusieurs critères doivent être pris en compte. Ces critères sont physiques et esthétiques. Ils doivent en effet répondre aux exigences d’une pièce comme la cuisine, tout en s’intégrant harmonieusement au reste de votre mobilier, ainsi qu’à la décoration générale de votre propriété.

Ainsi, il est nécessaire de privilégier les matériaux :

  • Résistant à l’humidité et à l’eau
  • Antidérapants
  • Facile à entretenir, à laver et à nettoyer
  • Offre une bonne et solide durabilité

Nous vous donnons quelques idées sur la façon de choisir votre revêtement de sol, en fonction des critères mentionnés.

Les matériaux à privilégier

Bien que certains revêtements puissent semblent très esthétiques, ils n’ont pas du tout leur place sur le sol d’une cuisine : c’est le cas de la mosaïque (qui peut être sur les murs mais pas au sol) ou du parquet huilé (souvent trop fragile).

Revêtements classiques mais durables

Les quatre matériaux à privilégier pour un plancher de cuisine sont les suivants :

  • Le liège
  • Céramiques
  • bois massif
  • Bambou

Les deux premiers offrent d’importantes propriétés absorbantes et protectrices, vous garantissant une cuisine en parfait état pour les années à venir. Si vous cherchez à donner une petite touche décorative à votre maison, le bois massif ou le bambou sont d’excellentes options, sans perdre en résistance et en durabilité.

Inspiration et

durabilité

D’autres matériaux peuvent être adaptés au sol d’une cuisine, en fonction de certaines conditions :

  • Le carrelage
  • PVC
  • Béton ciré

Les carreaux ont l’avantage d’être durables et facilement interchangeables, mais à l’inverse, il s’agit d’un soi-disant « froid ». Il doit donc être choisi en harmonie avec le reste de la pièce.

Le PVC, à la fois moderne et innovant, impressionne par ses nombreuses propriétés d’adaptation. Seul hic : en plus de son prix, il reste un peu fragile pour une pièce comme la cuisine.

Enfin, le béton ciré est assez à la mode, bon marché et résistant. Cependant, il n’offre que des ambiances « uniques », avec une seule couleur : à accessoiriser impérativement.

Donnez une dimension écologique à votre cuisine

Enfin, il existe des solutions durables, modernes, économiques et esthétiques pour votre revêtement de cuisine :

  • Le plancher de bois récupéré
  • Le bois de la grange
  • Linoléum

Le plancher en bois récupéré est généralement économique, mais aussi une excellente isolation. Il est parfait pour les longues soirées d’hiver, pour cuisiner sans augmenter le chauffage central.

De couleur grisâtre, le bois de grange est de plus en plus populaire dans les cuisines, en raison de son prix attractif et de ses vertus écologiques.

De même, le linoléum revient à la mode. Composé de matériaux entièrement naturels, tels que comme l’huile de lin, la poudre de bois ou le jute, c’est un revêtement très apprécié en cuisine qui possède des propriétés anti-allergiques et durables, pour un prix raisonnable et des motifs infinis.

Au final, le choix du revêtement de sol de votre cuisine est un moment important : il est rare de remplacer votre plancher après quelques années seulement. C’est donc à vous de prendre la bonne décision en fonction de votre situation, de votre budget et de vos envies !